Branding

Ceci est un bloc de débogage

Menü

Ceci est un bloc de débogage

Inhalt

Ceci est un bloc de débogage

Les femmes dans les professions techniques

Définition

Selon les statuts de la SIA, art. 2, alinéa 4, le réseau «femme et sia» est un groupe d’organisation démocratique, facile d’accès, servant à regrouper les femmes au sein de la SIA. Il succède à la commission spéciale de la direction «femme et sia» créée en 2004. L’objectif du réseau «femme et sia» est de parvenir, au nom de la SIA, à la diversité et à l’égalité des chances pour les femmes et les hommes dans les professions techniques, tant dans la pratique professionnelle que dans le domaine de la formation et dans les associations professionnelles. À cet effet, on vise notamment une représentation équitable des femmes dans les organes de l’association, et on met en place plusieurs tâches et projets. Le réseau «femme et sia» dépend directement du comité directeur de la SIA. Par ses activités selon la convention de prestations, le réseau conseille et seconde le comité sur les questions d’égalité des chances entre les genres et de diversité. Le réseau s’engage à respecter les statuts, les principes et les résolutions de la SIA.

Création

En vue d’intégrer à la SIA l’expérience accumulée avec le programme d’encouragement «Frau am Bau», l’architecte zurichoise Maya Karácsony a lancé au printemps 2003 l’idée du groupe de travail «Frau im SIA» (résolution de la direction du 25 mars 2003). La première réunion a eu lieu le 30 octobre 2004 à Berne en présence du président de la SIA. En même temps, le groupe régional suisse romande est devenu opérationnel à Lausanne et Genève.

Le groupe de travail suisse alémanique a requis auprès de la direction de la SIA la formation d’une commission spéciale conformément à l’art. 33, alinéa 1 des statuts ; la direction a donné son accord le 7 avril 2005 et élu Maya Karácsony comme présidente fondatrice. La commission «femme et sia» a été constituée le 9 juin 2005. Le 6 décembre 2007, la direction a élu Beatrice Aebi comme nouvelle présidente.

Mise en place et développement

Les premières années se sont déroulées sous le signe de la mise en place. Comment organiser un groupe dont l’activité principale n’était pas la normalisation de processus de planification et de construction, mais un objectif de politique professionnelle/sociale au sein de l’association et du monde professionnel ? À cela s’ajoutait la disponibilité limitée de membres très engagées dans leur profession, se trouvant dans différentes phases de leur vie et dans toutes les parties du pays. Le défi consistait à créer une structure fonctionnant à la fois au niveau régional et au niveau national et capable de se développer, qui permette un travail professionnel bénévole dans le cadre d’échanges avec la SIA. Pour cela il fallait, en plus d’une structure, une identité visuelle, une ligne directrice avec la définition d’objectifs et d’actions à entreprendre. Parallèlement, la commission s’est impliquée dès le départ dans divers projets.

transformation et consolidation

Le rôle de la commission au sein de l’association a fait l’objet de discussions approfondies, qui se sont conclues par la résolution, adoptée à l’unanimité par l’assemblée des délégués du 23 mai 2014, d’inscrire le réseau dans les statuts à l’article 2, alinéa 4. Par une résolution de transformation, le réseau «femme et sia» a été constitué le 27 juin 2014 en remplacement de la commission ; le premier comité directeur du réseau a été élu le 14 novembre 2014, et a ensuite conclu une convention de prestations avec le comité directeur de la SIA.

25.01.2015/BA